Revenir à l'accueil retour à l'accueil
 

Conservatoire à rayonnement régional

Un lieu dédié à la musique, au théâtre et à la danse

La constitution du premier fonds date de 1793 au moment de la création de l’Institut de Musique. A partir de cette date, l’histoire de la bibliothèque sera le reflet de celle du conservatoire qui prendra véritablement son essor en 1869. Le don testamentaire du Vicomte Le Coat de Kervéguen à la fin du XIXème siècle, et une politique d’acquisition régulière, expliquent la richesse de la bibliothèque.

La bibliothèque possède, à côté d’un fonds ancien des 17ème et 18ème siècles comprenant 1.000 volumes, plus de 50.000 partitions et 2.000 livres, ainsi que des revues et dossiers sur la musique, le théâtre et la danse.

Elle rassemble également une documentation spécialisée : programmes de stages et de concours organisés en France comme à l’étranger, brochures de nombreux diffuseurs culturels (Cité de la musique, orchestres régionaux, conservatoires, centres dramatiques, compagnies de danse…).

La médiathèque vous propose d’écouter individuellement sur place des enregistrements (sur disques noirs ou disques compacts) de musique classique, jazz, musiques du monde, musiques actuelles…

Capacité d’accueil :

14 places assises - 2 accès internet

L'accès aux collections et leur consultation sur place sont libres et gratuits pour tous. 

La carte d'emprunteur est délivrée aux enseignants et élèves du conservatoire, aux étudiants du Pôle d'enseignement supérieur de la musique, aux étudiants en musicologie de l'Université de Bourgogne, aux partenaires du Conservatoire, ainsi qu'à toute personne ou collectivité justifiant d'une recherche.

b_agenda.gif Retrouvez l'actualité de cet établissement sur le site de la Ville de Dijon

Recueil de contredanse. A Paris, chez Bouïn Castagnery, Landrin et de la Chevardière. - in 8°-42.